Léon Bloy : Ecrivain légendaire

Léon Bloy : Ecrivain légendaire

Titre de livre: Léon Bloy : Ecrivain légendaire

Éditeur: Cerf

ISBN: 2204123560


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Léon Bloy : Ecrivain légendaire.pdf - 50,645 KB/Sec

Mirror [#1]: Léon Bloy : Ecrivain légendaire.pdf - 44,291 KB/Sec

Mirror [#2]: Léon Bloy : Ecrivain légendaire.pdf - 38,773 KB/Sec

Léon Bloy : Ecrivain légendaire

Léon Bloy (1846-1917) a une légende. Celle du mendiant ingrat, du pèlerin de l'absolu, du vieux de la montagne. Cette légende de l'écrivain prophète, annonçant l'espérance à coups de marteau, Bloy l'a lui-même patiemment construite. Elle vise à réveiller la tiédeur des modernes en leur rappelant qu'il n'y a qu'une vraie tristesse, c'est de n'être pas des saints. C'est une légende qui redonne à l'invisible toute la place qui lui revient. On y entend un gai savoir : les puissants sont mis à nu et la souveraineté des misérables est célébrée sans niaiserie. Un essai magistral sur l'un des plus grands écrivains français.

Livres connexes

Léon Bloy (1846-1917) a une légende. Celle du mendiant ingrat, du pèlerin de l'absolu, du vieux de la montagne. Cette légende de l'écrivain prophète, annonçant l'espérance à coups de marteau, Bloy l'a lui-même patiemment construite. Elle vise à réveiller la tiédeur des modernes en leur rappelant qu'il n'y a qu'une vraie tristesse, c'est de n'être pas des saints. C'est une légende qui redonne à l'invisible toute la place qui lui revient. On y entend un gai savoir : les puissants sont mis à nu et la souveraineté des misérables est célébrée sans niaiserie. Un essai magistral sur l'un des plus grands écrivains français.Léon Bloy (1846-1917) a une légende. Celle du mendiant ingrat, du pèlerin de l'absolu, du vieux de la montagne. Cette légende de l'écrivain prophète, annonçant l'espérance à coups de marteau, Bloy l'a lui-même patiemment construite. Elle vise à réveiller la tiédeur des modernes en leur rappelant qu'il n'y a qu'une vraie tristesse, c'est de n'être pas des saints. C'est une légende qui redonne à l'invisible toute la place qui lui revient. On y entend un gai savoir : les puissants sont mis à nu et la souveraineté des misérables est célébrée sans niaiserie. Un essai magistral sur l'un des plus grands écrivains français.